Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

Robot Da vinci dans la chirurgie opthalmique

Robot Da Vinci et la chirurgie Ophtalmique

Le robot dans la chirurgie a vu son apparition autour des années 2000. Aujourd’hui plus de 1700 robots sont utilisés dans les pays extérieurs à l’Union Européenne, principalement aux Etats-Unis et seulement 500 robots sont utilisés dans l’UE. Les robots permettent d‘accompagner les chirurgiens et d’apporter une plus grande précision aux interventions difficiles et minutieuses, ils permettent également d’améliorer les capacités techniques ainsi que le confort des chirurgiens et des patients.

Le robot Da Vinci

robot Da Vinci

Le robot Da Vinci est une machine de 2 mètres d’envergure pour 650 kg.

Celui-ci possède 4 principales composantes ;
– La console côté chirurgien
– Le télémanipulateur multi-bras côté patient
– Les instruments chirurgicaux
– L’endoscope de vision 3D en haute résolution relié à un analyseur numérique de l’image
Le robot Da Vinci permet de réaliser des interventions complexes plus facilement avec une très grande précision, aucun tremblement ainsi qu’une très grande ergonomie des gestes. Selon le vice-président Da Vinci réduit les risques d’infection à près de 0%.

Avantages et inconvénients

Les avantages d’une telle prouesse de technologie sont ;
– La vision en 3D
– La précision des mouvements
– La rotation des instruments
– Le confort
– Réduit de moitié le séjour hospitalier

Les inconvénients sont ;
– Le prix de l’appareil
– Le temps allongé des opérations
– Coût et durée de formation au robot

Le robot Da Vinci ultra-sophistiqué dans la chirurgie ophtalmique

Même si hier le robot Da Vinci était utilisé principalement pour des interventions par laparoscopie (technique chirurgicale qui permet d’intervenir sur les viscères de la cavité abdominale avec une ouverture minimale de la paroi abdominale.) depuis fin juin 2014 celle-ci a été utilisé pour de la chirurgie ophtalmique.
Le PR. Tristan Bourcier, ophtalmologiste à Strasbourg, a réalisé une greffe cornéenne sur trois patients souffrant d’ulcère chronique. Pour lui, ce type de chirurgie assistée avec un robot offre davantage de  précision, filtre le tremblement, réduit l’amplitude du mouvement et améliore l’ergonomie du geste.

29 juin, 2016 par Varionet Blog
Articles plus anciens / Articles plus récents

Laisser un commentaire