Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

La fatigue visuelle

 

 

La fatigue visuelle, problème oculaire fréquent, est depuis quelques années au cœur des préoccupations de nombreux professionnels de santé du monde entier. Tous admettent que cela devient un problème de santé publique. De nombreux médecins ophtalmologues, opticiens, optométristes, ergonomes, ostéopathes, neurologues, orthoptistes… travaillent ensemble afin de regrouper leurs recherches et travaux.

Tous ces professionnels de santé sont d’accord pour dire que la fatigue visuelle est un problème que nous rencontrons tous quotidiennement dans la pratique de nos métiers. En effet, cette fatigue ou stress visuel est un syndrome qui peut tous nous toucher. Que ce soit après un long travail sur un écran, une tablette, un document mal imprimé ou un manque de lumière. C’est une réalité qui pertube non seulement les amétropes (personnes ayant un défaut visuel identifié ou non) mais aussi les emmétropes (personnes sans problèmes visuels spécifiques ne portant pas de lunettes).

Cette sensation de fatigue se retrouve aussi après un long trajet en voiture, un long travail en vision de près (broderie, philatélie, enluminure...) ou de vision de loin (observation d’animaux, travail en extérieur avec vent et poussières…).

Comme chaque état de fatigue, elle est due à l’usage excessif d’un organe ici de l’œil.

La fatigue visuelle peut être comparée à une fatigue musculaire après un effort, une randonnée ou un marathon par exemple, et se manifeste différemment suivant chacun.

On remarque que la cause principale de cette fatigue est le travail sur ordinateur ; il s’agit d’un travail sollicitant les visions de près et intermédiaire, en position statique et l’œil subit en plus la lumière bleue nocive émise par celui-ci.

Suivant les individus, les effets de cette fatigue visuelle diffèrent ; il peut s’agir :

  • d’une gêne des fonctions oculaires :

- diminution de l’acuité visuelle

- photophobie, éblouissement

- diplopie : vision double

- diminution des contrastes

  • d’une fatigue oculaire :

-diminution des clignements des paupières liées à l’effort de fixation

-œil sec, diminution de la quantité de larmes (très ennuyeux pour les porteurs de lentilles)

-œil rouge

  • d’une fatigue générale :

-céphalées

-torticolis

-gênes au niveau des orbites

-baisse de la concentration entrainant moins d’efficacité

Les causes de cette fatigue sont diverses, elles peuvent être dues à :

  • des problèmes optiques :

-défauts visuels non ou mal corrigés

-problème de vision binoculaire : convergence, divergence…

-maladies oculaires : cataractes, DMLA, kératite, uvéites…

  • aux types d’activité comme les occupations demandant une grande attention en vision de près et en vision intermédiaire
  • à la lumière artificielle émise par les écrans

Les meilleures solutions proposées sont :

Articles plus anciens / Articles plus récents

Laisser un commentaire