Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

Difficultés oculaires au travail

Nous passons de longues heures au travail, cet environnement peut avoir au quotidien diverses influences voire même risques sur notre santé visuelle à long terme.

L’éclairage :

Un mauvais éclairage est un problème récurrent lorsque l’on travaille surtout dans les environnements de bureau. L’idéal est de travailler à la lumière naturelle ce qui nous permet d’être plus détendus. Malheureusement beaucoup trop de bureaux sont mal éclairés et la principale source de lumière est la lumière fluorescente, les tubes néons. Cette lumière est blanche mais scintille beaucoup en émettant des pics de certaines longueurs d’ondes ; ceci engendre de la fatigue visuelle.

En plus de ces questions d’illumination, il ne faut pas oublier que nous passons beaucoup de temps face à nos écrans d’ordinateur eux-mêmes source de lumière et d’éblouissement et de fatigue visuelle. Nos yeux sont exposés à une affluence d’images : images pixélisées de l’écran mais aussi le ou les reflets de notre entourage. Ceci est très fatigant et la réalité de nombreux actifs passant 8h sur les PC. C’est pourquoi il est impératif de positionner son écran afin que celui-ci ne reçoive pas le reflet de lumière.

Nous devons prendre en compte le fait que les appareils électroniques émettent leur propre lumière avec un pic de lumière bleue nocive importante, nous devons donc nous protéger de leurs effets négatifs en évitant les abus et en portant des lunettes anti-lumière bleue.

Les environnements :

La température est une fréquente source de conversation au bureau ; il y a ceux qui ont froid, ceux qui ont chaud ! Les chauffages, clim réversibles fonctionnent à bon train… Quelle incidence pour les yeux ? Ces systèmes de chauffage assèchent l’atmosphère et entraînent un problème oculaire répandu : le syndrome de l’œil sec. Les yeux ont tendance à s’assécher après les heures passées à se concentrer et à travailler car nous clignons peu pour humidifier nos cornées.

Pour ne pas ressentir ces gènes, les lieux de travail devraient être ventilés de manière naturelle le plus possible si cela n’est pas faisable il y a toujours l’option d’installer des humidificateurs pour conserver une atmosphère saine.

La fatigue oculaire :

Plusieurs facteurs sont donc nuisibles à notre vue au travail si bien que la fatigue visuelle et le stress oculaire sont incontournables. Pour en minimiser les effets il est important de reposer ses yeux régulièrement en regardant au loin, en faisant des pauses et quelques exercices simples pour se relaxer.

La fatigue visuelle ne doit pas être confondue avec la presbytie, défaut visuel lié à l’âge apparaissant après 40 ans et altérant la vision de près. Certaines personnes ayant des difficultés en vision de près l’assimilent à la fatigue visuelle alors qu’ils deviennent presbytes ! La solution la plus simple pour y remédier : les lunettes de lecture équipées de verres dégressifs.

 

Articles plus anciens / Articles plus récents

Laisser un commentaire