Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

Le vieillissement de l’œil

Le vieillissement de l’œil, un sujet qui nous concerne tous !

Nos tissus et organes vieillissent. L’œil n’échappe malheureusement pas à cette dure réalité. Aujourd’hui il est important de protéger ses yeux contre les rayons ultraviolets, la lumière bleue et pour certains les infra-rouges. Le vieillissement de l’œil est un sujet qui concerne tous les individus, il est nécessaire de faire des bilans ophtalmologique et optométrique une fois par an.

Le vieillissement du cristallin

Le cristallin est tout simplement la lentille qui se trouve à l’intérieur de l’œil, juste derrière l’iris (voir schéma). Celle-ci se déforme grâce à la pression du muscle ciliaire. Cette déformation permet d’avoir une vision nette, c'est l'accommodation. Le cristallin devient de moins en moins souple avec les années et ceci engendre le symptôme des « bras trop courts », la Presbytie.
Après la Presbytie, c’est la transparence du cristallin qui est atteinte, le cristallin s'opacifie surtout avec l'exposition au soleil et à la lumière bleue : c’est la cataracte.

Le vieillissement de la rétine

La rétine et sa partie centrale, la macula, permet de voir les détails, c’est ce qui permet à l’individu de pouvoir lire et reconnaître les formes et les visages. Le vieillissement de celle-ci peut être très handicapant, c’est ce qu’on appelle une dégénérescence maculaire liée à l’âge : DMLA

Le vieillissement du nerf optique

Le nerf optique est tout simplement le « messager », celui qui va transmettre les informations visuelles de l’œil directement au cerveau. Avec l’âge il y a une diminution du nombre de fibres nerveuses provenant des cellules ganglionnaires de la rétine. Cette diminution des fibres du nerf optique est accélérée en cas de glaucome chronique, maladie dont l’incidence augmente avec l’âge.

Le vieillissement des glandes lacrymales

L’œil est imbibé en permanence par des larmes sécrétées par les glandes lacrymales. La sécrétassions de ses larmes diminuent avec l’âge, ce qui peut entraîner une sécheresse oculaire.

Le vieillissement des voies lacrymales

Les larmes sont traités par les voies lacrymales jusqu’aux fosses nasales. Avec l’âge, ces voies peuvent se rétrécir et/ou se boucher. Ce qui entraîne chez les individus un larmoiement intermittent ou permanent. Si cette gêne est trop importante alors il est possible de passer par la chirurgie.

Le vieillissement du vitré

Le vitré est un gel transparent et homogène à l’intérieur de l’oeil. Avec l’âge certaines parties se liquéfient, condensent… Ce qui entraînent une apparition de « mouches volantes « ou « d’éclairs de lumières ».

Articles plus anciens / Articles plus récents

Laisser un commentaire