Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

Trouver un emploi grâce aux lunettes

Porter des lunettes lors d’un entretien d’embauche

D’après une étude reportée dans le Daily Mail, porter des lunettes lors d’un entretien d’embauche augmenterait les chances de décrocher le poste. En effet c’est ce que pense au moins 1/3 des personnes interrogées lors du sondage : « Un tiers des adultes britanniques pense que des lunettes donnent à une personne un aspect plus professionnel tandis que 43% pensent qu’elles font paraître les gens plus intelligents ».

Quelles lunettes porter si je n’ai aucune correction ?

Que le recruteur le veuille ou non, l’entretien est souvent influencé par la première minute et la première image. Si vous portez des lunettes l’employeur vous associera au sérieux, à l’assiduité ainsi qu’à la confiance.
Si vous n’avez pas de problème de vue vous pouvez opter pour des lunettes sans verres comme le font de nombreux asiatiques mais pas sur que vous soyez pris au sérieux! La meilleure solution est de s’orienter vers des lunettes anti-lumière bleue qui vous donneront du style et de l’élégance. Avec un traitement anti-reflet spécifique et une correction universelle, elles permettent de protéger les yeux de la lumière bleue nocive dégagée par les écrans.

Les lunettes sans correction

Les lunettes sans correction vous permettront d’être vos alliées lors de vos entretiens d’embauches. Si vous recherchez un premier emploi, un stage, une alternance et que votre physique vous rajeunit n’hésitez pas à les utiliser.

Les lunettes ordinateur anti-reflet Cool Blue

Si vous travaillez sur ordinateur ou que vous êtes confronté toute la journée à des écrans, les lunettes anti lumière bleue sont faites pour vous. Elles vous protégeront de la lumière bleue nocive que dégagent les écrans et vous assureront confort et sécurité. Vous pourrez les porter pour votre entretien d’embauche car elles n’ont qu’une très légère correction qui ne vous gênera pas. Par la suite vous pourrez les approprier dans la vie de tous les jours pour vous protéger de la lumière bleue artificielle. De plus grâce à leurs verres anti-reflet performants, vous pouvez les utiliser pour la conduite de nuit afin de vous protéger de l'éblouissement des phares.

 

 

Les aliments bons pour votre vue !

Une bonne alimentation pour une bonne vue!

yeux maquillé

 

Nous pensons à faire attention à ce que nous mangeons pour améliorer la pousse des ongles ou pour avoir des cheveux brillants et en bonne santé mais nos yeux sont souvent délaissés !

Pourtant ils nécessitent également qu’on prenne soin d’(y)eux en commençant par ce que nous mettons dans nos assiettes.

Une bonne alimentation permet d’éviter toutes sortes de désagréments dus à certaines carences, comme par exemple la DMLA (dégénérescence liée à l’âge), le glaucome ou tout simplement éviter d’empirer un problème de vue déjà existant.

Pour commencer, une alimentation équilibrée et variée permet de maintenir une bonne hygiène de vie globale.

Voici notre sélection des meilleurs aliments pour des yeux en bonne santé :

Les oméga-3 :

Ce sont des acides gras polyinsaturés qui sont nécessaires au bon fonctionnement du corps humain mais que celui-ci ne peut produire par lui-même. Il faut alors les trouver dans les aliments que nous consommons. Il sont présents en grande quantité dans les noix, les graines de chia, les graines de lin, dans les crevettes et dans les poissons gras comme le hareng, le saumon, les sardines, etc.

 
saumon omega 3

 

Les vitamines A, B, C et E :

- La vitamine A est une des molécules composant la rétine, elle permet de protéger la cornée. Elle devient très utile lors de conjonctivite, glaucome, cataracte ou problème de vue important, en effet un déficit en vitamine A engendrerait une cécité totale.

On trouve de la vitamine A dans le foie de veau, les carottes, les brocolis, les épinards…

- La vitamine B améliore la vue et évite la baisse de celle-ci, surtout la « sous-vitamine » B2, la riboflavine.

Elle se trouve en abondance dans les aliments d’origine animale comme le fromage, les œufs, la viande ou le poisson. Elle se trouve également dans les légumes verts comme les épinards, les asperges ou encore dans les céréales ou la levure de bière.

 

 

- La vitamine C, joue un rôle important dans la réduction du risque de cataracte et de DMLA. En effet, la rétine et le cristallin baigne dans un fluide ayant une teneur en vitamine C très élevée. Il faut donc ingurgiter de la vitamine C pour permettre aux un bon équilibre.

La vitamine C est facile à trouver en importante quantité: dans les agrumes, les fruits rouges comme la myrtille ou la mûre, les brocolis, les poivrons... 

 

- La vitamine E aurait un effet protecteur contre la DMLA et la cataracte. Elle permettrait de diminuer la progression de ces troubles.

Une dose journalière de celle-ci en mangeant par exemple des amandes, noisettes, des graines de tournesols, avocats, etc assurerait une protection contre ces maladies.

Le zinc :

C’est un très bon élément dans la préservation de votre vue et de la bonne santé de vos yeux, on le trouve dans le cacao, les germes de blé, les œufs, les noix de cajou.

Afin d’avoir des yeux en bonne santé, intégrer ces aliments dans un régime alimentaire équilibré est la solution. Les beaux jours arrivants, il est facile de trouver de nombreux produits frais riches en vitamines et minéraux. Il est également possible de prendre des compléments alimentaires afin de compléter une alimentation variée et équilibrée. Mais comme tout, faites attention aux doses prises, une surdose engendrerait des effets secondaires négatifs.

 

Les aliments à éviter :

Une alimentation trop riche en oméga-6 comprenant trop d’huiles végétales, de graines, d’œufs ou certaines viandes tendrait à annuler les effets des oméga-3.

Les aliments transformés d’origine industrielle qui ont peu de valeurs nutritives et donc pas de vitamines, minéraux, nécessaires au fonctionnement du corps en général.

Un corps en mauvaise santé engendrera des problèmes de vue en vieillissant.

 

 

 

 

Corriger la myopie

La myopie est un défaut visuel touchant la population mondiale. Avec le développement des technologies nos habitudes de vie changent et ont des conséquences directes sur notre vue. Il est scientifiquement prouvé que les outils modernes sont liés au développement précoce et à l'évolution rapide de la myopie. C'est pourquoi les professionnels de la vision conseillent de limiter l'usage d'écran et de regarder régulièrement au loin.

La myopie peut être corrigée de différentes façons:

  • Par des lunettes correctrices: la correction se fait par des verres concaves ou divergents. La puissance de l’œil est diminuée afin que l’image de l’objet regardé se forme sur la rétine.
    C’est un verre épais au bord et fin au centre et d’autant plus épais que la correction est importante. Il existe maintenant des verres amincis qui permettent à grand nombre de myopes de pouvoir choisir des lunettes percées (sans monture) ou nylor (avec un fil qui tient le verre). Mais suivant son degré de correction, il reste avantageux de préférer de petites montures afin de ronger lors du meulage l’épaisseur du verre ou de prendre des lunettes en acétate un peu épaisse pour camoufler le verre.
  • Par des lentilles de contact: toutes les lentilles corrigent la myopie, les rigides, les souples, les jetables mensuelles ou journalières. Le choix se fera en fonction de votre état général, des paramètres de vos yeux (quantité et qualité des larmes, rayons de courbures, cornée et paupières saines…) avec votre ophtalmologue ou votre opticien-optométriste. Le port de lentilles ne pouvant être permanent les lunettes restent indispensables.
  • Par une opération chirurgicale: la chirurgie réfractive effectuée par un ophtalmologue permet de corriger la myopie en rabotant la cornée le plus souvent au laser afin que l’image se forme sur la rétine et plus en avant de celle-ci. Cette opération rapide et indolore se pratique depuis une trentaine d’années sur une myopie stabilisée. La vue est rapidement améliorée.

Aucun traitement médical ne permet de diminuer ou de limiter ce phénomène.
Après 40 ans, la presbytie arrive et le myope enlève ses lunettes pour bien voir de près ; chez certains avec la densification du cristallin, la myopie « régresse ».

 Attention: l’œil myope est plus sensible il est impératif de porter des lunettes de soleil de  catégorie 3 ou 4 suivant les activités, même avec des lentilles de contact.

Les effets nocifs de la lumière

Certains effets bénéfiques de la lumière comme la vision des formes, la vision des couleurs… sont bien connus de tous et évidents. D’autres comme l’horloge biologique, l’action sur le psychisme le sont moins et bénéficient des avancés de la recherche médicale.

  • Les effets néfastes de la lumière :

Les effets nuisibles de la lumière sont connus depuis l’Antiquité et restent encore au centre de nombreuses études :

  • La toxicité oculaire peut être liée à l’excès de photons par dose aigue ou de manière chronique.
  • Les IR et les UV même invisibles agissent insidieusement sur l’œil.
  • Les IR sont responsables de sensation de chaleur, du dessèchement de la cornée et de la fatigue visuelle.

 

  • Les Ultra-Violets :

Il s’agit d’une zone très complexe du spectre lumineux qui fait l’objet de nombreuses études.

  • Les UVA : ils représentent 95% du rayonnement UV et sont responsables de la pigmentation de la peau et sont aussi les plus dangereux pour les yeux. Ils atteignent le cristallin chez l’adulte et chez l’enfant pénètrent jusqu’à la rétine. Le cristallin laisse passer 90% des UVA chez les moins de 1 an et 60% avant 13 ans.
  • Les UVB : ils sont moins importants puisqu’ils ne représentent que 4% des UV mais ils sont les plus dangereux pour la peau (érythème, tumeur …). Ils sont filtrès à 80% par le cristallin chez l’adulte mais seulement 50% avant 1 an et 25% avant 10 ans.
  • Les UVC : ce sont les plus dangereux mais ils sont heureusement stoppés par la couche d’ozone.

 

  • Des risques accrus pour nos yeux :

La diminution de l’épaisseur de la couche d’ozone, la vie moderne, l’allongement de la vie, la recrudescence de sources lumineuses artificielles, l’apparition de nouvelles sources de lumière LED (excès de mauvaise lumière bleue), le recours à des médications photo-sensibilisantes sont autant de facteurs de risques.

Il faut de plus tenir compte de l’altitude et des surfaces de réflexion qui nous entourent (eau, neige).

  • Les populations les plus exposées sont :

les enfants car leur pupille est large, leur cristallin transparent et le temps passé en extérieur sans protection solaire important

les professionnels de la montagne ou de la mer

  • Les pathologies :

Paupières : coup de soleil, cancer de la peau des paupières, mélanome, blépharites

Conjonctive : ptérygion, conjonctivite chronique

Cornée : photo-kératite, ophtalmie des neiges

Cristallin : l’exposiotn aux UVA et UVB augmentent le risque de cataracte

Rétine : DMLA : la lumière bleue est nocive, rétinite pigmentaire

  • Les moyens de protection :

Une protection naturelle : en effet l’œil se trouve dans l’orbite oculaire et est aussi protégé par les paupières et les cils. Le réflexe de plissement des yeux lors d’un éblouissement et la réflexoin de certains rayons par le film lacrymal.

Une protection optique : elle se fait généralement à l’aide de lunettes de soleil ou de lunettes anti-lumière bleue et varie suivant le matériau et la teinte des verres choisis.

Ou avec des lentilles de contact avec filtre UV : peu en possèdent. Et attention, elles ne protègent que la cornée et les membranes internes. Elles ne recouvrent pas les paupières et l’intégralité de la conjonctive.

 

  • Les éléments favorisants les effets nocifs des UV :

Beaucoup de médicaments sont photo sensibilisants ; c’est le cas de certains antibiotiques, antifongiques, antidépresseurs et antiinflammatoires. C’est aussi le cas de certaines maladies dermatologiques. Il est vivement conseillé de réduire au maximum l’exposition au rayonnement UV

Comme nous l’a expliqué le Docteur Bury, ophtalmologue  à Paris, lors de la Silmo Academy, les IR et les UV et une partie de la lumière bleue ont des effets nocifs avérés sur l’œil. Il est donc indispensable de se protéger surtout les enfants et les adolescents.

Tirer un feu d'artifice... tout en sécurité

Vous souhaitez participer aux festivités du 14 juillet en lançant vous-mêmes un feu d'artifice ou des pétards? Ne faites pas l'impasse sur quelques mesures de sécurité simples à appliquer.

En effet chaque année à cette période, plusieurs victimes d'explosion sont reçues aux urgences ophtalmologiques pour des lésions oculaires qui peuvent être superficielles mais très douloureuses. Les lésions les plus graves peuvent même créer des hémorragies intra-oculaires ou une contusion sévère du globe oculaire.

Alors, quelles précautions prendre avant de tirer son propre feu d'artifice?

  • Assurez-vous que les feux d'artifice achetés portent bien la marque CE.
  • Assurez-vous que vous disposez d'un espace d'au moins 50 m de diamètre bien dégagé autour de la zone de tir.
  • Plantez bien les fusées dans le sol, ne les mettez pas dans des bouteilles.
  • Vérifiez qu'il n'y ait pas d'obstacle électrique sur le trajet des projectiles.
  • Installez vos spectateurs à une distance suffisante de sécurité.
  • Ne vous penchez pas au-dessus des explosifs au moment de la mise à feu et équipez-vous de lunettes de protection.
  • Si l'un d'entre eux ne fonctionne pas, n'essayez pas de le rallumer. Arrosez-le d'eau.
  • Ne jamais laisser les enfants faire la mise à feu.

L'équipe Varionet vous souhaite de belles festivités estivales, tout en sécurité!

 

14 juillet, 2017 par Varionet Blog

Le vieillissement de l’œil

Le vieillissement de l’œil, un sujet qui nous concerne tous !

Nos tissus et organes vieillissent. L’œil n’échappe malheureusement pas à cette dure réalité. Aujourd’hui il est important de protéger ses yeux contre les rayons ultraviolets, la lumière bleue et pour certains les infra-rouges. Le vieillissement de l’œil est un sujet qui concerne tous les individus, il est nécessaire de faire des bilans ophtalmologique et optométrique une fois par an.

Le vieillissement du cristallin

Le cristallin est tout simplement la lentille qui se trouve à l’intérieur de l’œil, juste derrière l’iris (voir schéma). Celle-ci se déforme grâce à la pression du muscle ciliaire. Cette déformation permet d’avoir une vision nette, c'est l'accommodation. Le cristallin devient de moins en moins souple avec les années et ceci engendre le symptôme des « bras trop courts », la Presbytie.
Après la Presbytie, c’est la transparence du cristallin qui est atteinte, le cristallin s'opacifie surtout avec l'exposition au soleil et à la lumière bleue : c’est la cataracte.

Le vieillissement de la rétine

La rétine et sa partie centrale, la macula, permet de voir les détails, c’est ce qui permet à l’individu de pouvoir lire et reconnaître les formes et les visages. Le vieillissement de celle-ci peut être très handicapant, c’est ce qu’on appelle une dégénérescence maculaire liée à l’âge : DMLA

Le vieillissement du nerf optique

Le nerf optique est tout simplement le « messager », celui qui va transmettre les informations visuelles de l’œil directement au cerveau. Avec l’âge il y a une diminution du nombre de fibres nerveuses provenant des cellules ganglionnaires de la rétine. Cette diminution des fibres du nerf optique est accélérée en cas de glaucome chronique, maladie dont l’incidence augmente avec l’âge.

Le vieillissement des glandes lacrymales

L’œil est imbibé en permanence par des larmes sécrétées par les glandes lacrymales. La sécrétassions de ses larmes diminuent avec l’âge, ce qui peut entraîner une sécheresse oculaire.

Le vieillissement des voies lacrymales

Les larmes sont traités par les voies lacrymales jusqu’aux fosses nasales. Avec l’âge, ces voies peuvent se rétrécir et/ou se boucher. Ce qui entraîne chez les individus un larmoiement intermittent ou permanent. Si cette gêne est trop importante alors il est possible de passer par la chirurgie.

Le vieillissement du vitré

Le vitré est un gel transparent et homogène à l’intérieur de l’oeil. Avec l’âge certaines parties se liquéfient, condensent… Ce qui entraînent une apparition de « mouches volantes « ou « d’éclairs de lumières ».

Protégez-vous des allergies oculaires !

 

  • Qu'est-ce qu'une allergie oculaire?

L’allergie oculaire est une réaction anormale qui se passe au niveau de l’œil. Lors du contact avec une substance souvent étrangère. Il s’agit d'une réaction excessive si bien que l’on parle "hyper sensibilité" mais attention ce n’est qu'une allergie temporaire qui se déclenche généralement au printemps.

  • Qu'est ce qui provoque cette allergie?

Les cas les plus fréquents sont dus au pollen ; c’est pour cela que le phénomène allergique se déclenche au printemps car les fleurs, les arbres fleurissent.

  • Quels sont les signes de cette allergie?

Les signes de cette allergie sont :

- les yeux qui gonflent

- les yeux qui grattent

- les yeux qui pleurent

  • Quelques conseils ...

- Fermez les fenêtres de votre domicile.

- Utilisez des humidificateurs ou des climatiseurs.

- Lavez-vous les mains régulièrement et essuyez-les avec une serviette en tissu.

- Dès que vous rentrez chez vous, prenez une douche et changez de vêtements car le pollen s’infiltre partout !

- Portez vos lunettes de vue ou des lunettes de soleil pour vous protéger du pollen.

- Ne vous approchez pas des parcs et jardins fleuris (éviter les arbres en fleur).

 

  • Et pour les porteurs de lentilles ?

Si vous portez des lentilles de contact. Il est très important de suivre les indications de nettoyage recommandées par votre opticien pour éviter toutes sortes de risques. En effet un œil porteur de lentilles est plus sensible aux rougeurs et irritations oculaires.

- Alternez l’utilisation des lentilles avec des lunettes de vue.

- Portez le plus souvent possible des lunettes de soleil sur vos lentilles.

- Évitez de TOUCHER ou de FROTTER vos paupières avec vos mains.

- Ne portez pas le maquillage dans l’œil.

- Ne portez pas d’autres lentilles que celles que vous a prescrites votre opticien.

- Si vos yeux vous grattent retirez immédiatement les lentilles.

PIXIUM VISION : redonner la vue, redonner la vie

Pixium Vision, le projet Iris se concrétise

Jeune entreprise française, Pixium Vision amène depuis quelques années de nouvelles perspectives aux mal ou non-voyants; en effet elle pourra venir en aide à plus de 4 millions de personne à travers le projet Iris. Celui-ci consiste à restaurer une partie des fonctions visuelles des non-voyants dans le but de leur redonner la vue. Une technologie de pointe qui permettrait à des patients aveugle de retrouver une vie « normale ».

Une belle avancée pour l’optique

Avec pour projet de rendre la vue grâce à de simples implants, l’entreprise Française bouleverse le monde de l’optique et apporte un réel espoir à ces nombreux patients atteints de non voyance. Pixium Vision a annoncé l’homologation Européenne pour sa rétine artificielle. Une fois cette norme validée par l’Union Européenne, la commercialisation d’Iris a rapidement débuté. Ce nouveau projet possède 3 fois plus d’électrodes que la première version, ce qui permettrait d’offrir aux patients une vision aussi proche que possible de la normale. Cette semaine Pixium Vision a réussi l'implantation et l'activation de son œil bionique Iris II sur un patient espagnol.

Le nouveau projet de l’entreprise Française Pixium Vision

L’entreprise ne s’arrête pas là et travaille actuellement sur d'autre projet en parallèle comme Prima. Celui-ci consiste en la création d’un implant sous-rétinien qui permettrait d’améliorer la vue des individus atteints d’une dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA). Pixium Vision cherche aussi des solutions pour les patients atteints de rétinopathie pigmentaire.


N’oublions pas que, quelque soit notre âge, il est important de se protéger de la DMLA, une des causes de cette maladie visuelle : La lumière bleue artificielle nocive dégagée par les écrans. Alors lorsque vous êtes devant votre ordinateur, télévision, smartphone ou même votre tablette adopter le bon geste, portez une paire de lunettes de repos au traitement « Cool Blue ».

18 février, 2017 par Varionet Blog

Modelage cornéen

Orthokératologie : Des lentilles de nuit uniquement

Orthokératologie

Le remodelage cornéen ou Orthokératologie est une alternative à la chirurgie destinée aux personnes légèrement et moyennement myope et/ou astigmate. Cette pratique est encore peu courante en France mais très étendue dans les pays d’Asie et même aux Etats-Unis. En effet, celle-ci a déjà fait ses preuves, elle consiste à remodeler la cornée via des lentilles cornéennes semi-rigide qui se portent uniquement la nuit et qui permettent au patient de retrouver une vision nette sans équipement au réveil et durant toute la journée.
Il est cependant essentiel de s’adresser à un ophtalmologiste-contactologue formé en Orthokératologie afin de savoir si votre cas est en adéquation avec le traitement.

Comment fonctionne le remodelage cornéen ?

Le remodelage cornéen consiste à porter des lentilles semi-rigides et qui ont une forme particulière durant la nuit. En appuyant sur la cornée, elles permettent de corriger la vision sans modifier les couches cellulaires plus profondes. Pour bénéficier de ce traitement, il est nécessaire que la vue soit stabilisée mais il n’y a pas d’âge minimum. Il est cependant obligatoire d’avoir une bonne hygiène pour éviter les risques d’infections et d’irritations.

Les risques de l’Orthokératologie

Comme tout traitement, il existe plusieurs risques plus ou moins dangereux :
- La lentille peut se déplacer durant la nuit ce qui perturberait la vue dès le lendemain
 Les infections et irritations oculaires si l’hygiène n’est pas irréprochable
 Avoir une mauvaise vue la nuit si le patient doit se lever en urgence (pour s’occuper d’un bébé par exemple).


Afin d’éviter tout problème, il est important d’être suivi par un médecin ophtalmologue formé en Orthokératologie.

Le troisième oeil

« Jamais deux sans trois »

 

 

La vision binoculaire de l’homme est l’une des plus perfectionnée du monde animal. Pourtant le système des 2 yeux n’a peut-être pas toujours guidé la vue des humains. Comme tous les vertébrés, nous possédons une épiphyse ou glande pinéale située entre les deux hémisphères du cerveau qui a la taille d’un petit pois.
D’après certains savants, cette épiphyse serait tout ce qui reste du troisième œil de nos lointains ancêtres aquatiques qui se serait calcifié. Il est possible que ce troisième œil dépourvu d’utilité ait acquis au fil du temps des fonctions sécrétrices. Cette glande sécrète les hormones régulant les rythmes circadiens (horloge biologique).
Ce troisième œil existe toujours chez certains animaux. Cette épiphyse se développe vers l’avant pour former un œil médian et unique dans le cas du requin ou des batraciens. Chez le lézard, il s’agit d’un œil perfectionné avec 5 couches de cellules rétiniennes et une macula.
Outre ces notions biologiques, le troisième œil a une dimension ésotérique. On le retrouve dans de nombreuses civilisations orientales (bouddhiste, taoïste…), il est le centre psychique d’autres organes et permettrait la méditation.


Pour Descartes, au XVII° siècle, il est « le siège de l’âme »

07 février, 2017 par Varionet Blog