Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

Les effets nocifs de la lumière

Certains effets bénéfiques de la lumière comme la vision des formes, la vision des couleurs… sont bien connus de tous et évidents. D’autres comme l’horloge biologique, l’action sur le psychisme le sont moins et bénéficient des avancés de la recherche médicale.

  • Les effets néfastes de la lumière :

Les effets nuisibles de la lumière sont connus depuis l’Antiquité et restent encore au centre de nombreuses études :

  • La toxicité oculaire peut être liée à l’excès de photons par dose aigue ou de manière chronique.
  • Les IR et les UV même invisibles agissent insidieusement sur l’œil.
  • Les IR sont responsables de sensation de chaleur, du dessèchement de la cornée et de la fatigue visuelle.

 

  • Les Ultra-Violets :

Il s’agit d’une zone très complexe du spectre lumineux qui fait l’objet de nombreuses études.

  • Les UVA : ils représentent 95% du rayonnement UV et sont responsables de la pigmentation de la peau et sont aussi les plus dangereux pour les yeux. Ils atteignent le cristallin chez l’adulte et chez l’enfant pénètrent jusqu’à la rétine. Le cristallin laisse passer 90% des UVA chez les moins de 1 an et 60% avant 13 ans.
  • Les UVB : ils sont moins importants puisqu’ils ne représentent que 4% des UV mais ils sont les plus dangereux pour la peau (érythème, tumeur …). Ils sont filtrès à 80% par le cristallin chez l’adulte mais seulement 50% avant 1 an et 25% avant 10 ans.
  • Les UVC : ce sont les plus dangereux mais ils sont heureusement stoppés par la couche d’ozone.

 

  • Des risques accrus pour nos yeux :

La diminution de l’épaisseur de la couche d’ozone, la vie moderne, l’allongement de la vie, la recrudescence de sources lumineuses artificielles, l’apparition de nouvelles sources de lumière LED (excès de mauvaise lumière bleue), le recours à des médications photo-sensibilisantes sont autant de facteurs de risques.

Il faut de plus tenir compte de l’altitude et des surfaces de réflexion qui nous entourent (eau, neige).

  • Les populations les plus exposées sont :

les enfants car leur pupille est large, leur cristallin transparent et le temps passé en extérieur sans protection solaire important

les professionnels de la montagne ou de la mer

  • Les pathologies :

Paupières : coup de soleil, cancer de la peau des paupières, mélanome, blépharites

Conjonctive : ptérygion, conjonctivite chronique

Cornée : photo-kératite, ophtalmie des neiges

Cristallin : l’exposiotn aux UVA et UVB augmentent le risque de cataracte

Rétine : DMLA : la lumière bleue est nocive, rétinite pigmentaire

  • Les moyens de protection :

Une protection naturelle : en effet l’œil se trouve dans l’orbite oculaire et est aussi protégé par les paupières et les cils. Le réflexe de plissement des yeux lors d’un éblouissement et la réflexoin de certains rayons par le film lacrymal.

Une protection optique : elle se fait généralement à l’aide de lunettes de soleil ou de lunettes anti-lumière bleue et varie suivant le matériau et la teinte des verres choisis.

Ou avec des lentilles de contact avec filtre UV : peu en possèdent. Et attention, elles ne protègent que la cornée et les membranes internes. Elles ne recouvrent pas les paupières et l’intégralité de la conjonctive.

 

  • Les éléments favorisants les effets nocifs des UV :

Beaucoup de médicaments sont photo sensibilisants ; c’est le cas de certains antibiotiques, antifongiques, antidépresseurs et antiinflammatoires. C’est aussi le cas de certaines maladies dermatologiques. Il est vivement conseillé de réduire au maximum l’exposition au rayonnement UV

Comme nous l’a expliqué le Docteur Bury, ophtalmologue  à Paris, lors de la Silmo Academy, les IR et les UV et une partie de la lumière bleue ont des effets nocifs avérés sur l’œil. Il est donc indispensable de se protéger surtout les enfants et les adolescents.

Articles plus anciens / Articles plus récents

Laisser un commentaire