Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

Comment reconnaître la presbytie?

La presbytie, qu'est-ce que c'est ?

La presbytie est un phénomène naturel lié à l’âge ; il s’agit d’une modification de la vision de près qui devient progressivement floue et le port de lunettes pour lire est alors indispensable. Elle apparaît vers 40 ans, augmente jusqu’à 60-65 ans pour se stabiliser. Le terme « presbyte » apparaît vers 1690 et vient du grec ancien « presbutês » signifiant «  vieux » !

lunettes de presbytie

Quels sont les symptômes de la presbytie ?

Ces signes sont nombreux et arrivent sans même que l’on s’en aperçoive. Un des premiers symptômes sera l’asthénopie ou plus communément l’ensemble des manifestations liées à la fatigue des muscles ciliaires et oculo-moteurs ;  vous ressentez  une sensation de fatigue comme un malaise oculaire, des picotements, des céphalées, fixer son attention devient de plus en plus difficile.

Ces gènes sont d’autant plus importantes lorsque la luminosité est faible, on s'approche des fenêtres, on cherche le meilleur angle pour arriver à lire. Le signe le plus caractéristique de la presbytie est d’éloigner un document pour le lire, le symptôme des « bras trop courts ».

Se maquiller, coudre, bricoler, lire, toutes les activités sollicitant la vision de près deviennent de plus en plus laborieuses, voire impossibles.

Fonctionnement de la presbytie

La presbytie est due à la diminution naturelle avec l'âge de la capacité à accommoder du cristallin lors de la lecture. 

Pour voir de près, le cristallin, lentille transparente à l'intérieur de l’œil, se bombe rapidement sous l'action du muscle ciliaire, il augmente ainsi son pouvoir de réfraction, pour former  une image nette quelle que soit la distance sur la rétine: c'est l'accommodation.

Cette accommodation est donc un mouvement très rapide du cristallin et peut être comparée à la mise au point des appareils autofocus.

 La valeur de l'accommodation varie avec l'âge: très importante chez l'enfant (12-14 dioptries à 10 ans) elle est au maximum vers 20 ans  (10 dioptries) puis commence à baisser : 6 dioptries vers 37 ans, 4 dioptries à 45 ans pour arriver à 1 dioptrie vers 60-70 ans.

Inévitablement, le cristallin vieillit avec l'âge et perd de son élasticité, il se durcit. L’action du muscle ciliaire sur ce cristallin plus rigide devient difficile, le pouvoir d'accommodatif de l’œil diminue.

La mise au point pour la vision de près ne se fait plus correctement.

Chez le presbyte, la puissance accommodative du cristallin diminuant, l'image d'un objet proche ne se fait plus sur la rétine mais en arrière de celle-ciLa distance de lecture nette augmente ; on éloigne son texte mais la taille de caractères limite cet éloignement ! La vision à la distance habituelle de lecture devient floue.                                                                                                            

Comment se corrige la presbytie?

Pour compenser ce manque d’accommodation, il faut corriger optiquement la vision de près avec des lunettes de lecture équipées de verres convexes, de puissance positive, il produit un effet loupe ; alors l’image se formera à nouveau sur la rétine. La presbytie se mesure en dioptries de 0,25 en 0,25 de +0,75 à +3,50.

Cette correction est déterminée en fonction de votre distance de travail et de votre âge.

A ce défaut de vision de près, peut s’ajouter des défauts visuels de vision de loin comme la myopie, l’astigmatisme ou l’hypermétropie. Alors sur votre ordonnance apparaissent 2 corrections : celle de vison de loin et celle de près souvent notée sous forme d’addition.

La correction de la presbytie évolue approximativement tous les 2-3 ans ; il faudra alors en profiter pour consulter un ophtalmologiste qui vérifiera non seulement vos besoins visuels et pourra aussi dépister tout autre affection visuelle, glaucome, dmla, conjonctivite…

 

Lentilles nouvelle technologie

Améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de la DMLA

 

La DMLA, dégénérescence liée à l'âge, est une maladie visuelle qui touche plus d’un million de français, il s'agit d'une des premières causes de déficit visuel chez les personnes après 60 ans. Celle-ci est irréversible, elle est dûe à l’âge mais aussi au tabac et à la lumière bleue dégagée par les écrans des ordinateurs, tablettes, smartphones …
De nouvelles solutions s'offrent à nous. En effet, des chercheurs de l'Université de San Diego et de l'école polytechnique de Lausanne ont mis au point une lentille qui ,associée à une paire de lunettes 3D, permet au patient d’avoir une vue télescopique. Grâce à celle-ci il pourrait voir des détails jusqu’à 3 fois plus gros.

Des lentilles zoom

 

Ces lentilles disposent concrètement de deux champs de vision. Un grossi et l’autre est normal, lorsque le porteur clignera de l’œil droit, les lentilles se mettront à zoomer, quand il clignera de l’œil gauche, la vision se remet en position normale. C’est le couplage de deux lentilles qui permet à celle-ci de fonctionner de la sorte.
Cette technologie innovante permettrait à de nombreuses personnes de retrouver une vie de qualité grâce à un seul équipement. Aujourd’hui ces lentilles sont rigides et peu confortables mais les chercheurs sont en train de travailler sur une lentille souple, qui laisse passer l’air et donc plus agréable à porter.

Une opération pour combattre la DMLA

Une autre solution existe pour personnes atteintes de la DMLA : une opération chirurgicale afin de greffer dans leurs yeux un mini télescope. Inséré à la place du cristallin, il permet de gagner en vision grâce à ses propriétés grossissantes. Un espoir supplémentaire pour les sujets atteints de basse-vision et leurs proches.