Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

Changement d’heures : quels conséquences sur ma vision?

Quels sont les impacts liés au changement d'heures sur vos yeux?

 Dimanche 27 octobre c'est le passage à l'heure d'hiver. Même s'il est généralement apprécié des dormeurs puisque nous passerons une heure de plus sous la couette, nous perdrons une heure de soleil le soir!

Cette modification cumulée aux jours qui raccourcissent entraîne des dérèglements et des gènes chez de nombreuses personnes. Le changement d'heure, même faible est déstabilisant pour l'organisme et les yeux, surtout que l'on sait que des cellules rétiniennes sont à l'origine du "jet lag" ou décalage horaire.

heure hiver

 Moins de soleil, plus de lumière bleue...

Avec moins de soleil nous restons davantage à l'intérieur sous les leds et face à nos divers écrans, l'exposition à la lumière bleue atteint son paroxysme engendrant gènes oculaires, maux de tête, difficultés d'endormissement... C'est pourquoi il est indispensable de profiter de la lumière naturelle dès le lever du soleil afin de ne pas trop désorienter votre rythme circadien. Tout comme faire une activité relaxante avant de dormir en évitant la télévision et autres écrans lumineux qui empêchent l’organisme de sécréter correctement la mélatonine, l'hormone du sommeil.

Et la visibilité sur la route!

Un autre problème ne pose tout simplement sur la route. En tant que conducteur vous pouvez être gèné par le manque de luminosité et être ébloui par les phares des autres véhicule, ceci impliquant un effort visuel certain et une fatigue oculaire. De plus il vous faudra être vigilant avec les piétons, les utilisateurs de trottinettes, les cyclistes qui sont souvent peu visibles. Les accidents à vélo ou de piétons se produisent majoritairement le soir et d'octobre à février. Donc n'hésitez pas à vérifier toutes les ampoules de votre véhicule.

Quelles lunettes pour le changement d'heures?

Pour ne pas subir de trop les effets néfastes de la lumière artificielle, nous vous conseillons le port de lunettes anti-lumière bleue que vous ayez un défaut visuel ou non.

Pour la conduite nocturne équipez-vous de lunettes ou surlunettes polarisantes avec des verres jaunes, elles vous donneront une impression de grande luminosité et ôteront les effets désagréables de la réverbération, la route et ses abords seront plus nettes.

 

Le retour au travail peut-il causer de la fatigue visuelle ?

Travail, rentrée et fatigue oculaire

Le mois de septembre est là, synonyme de rentrée et ceci est le signe que les vacances sont belles et bien terminées ! L’été se termine et l’automne pointe le bout de son nez. Nous devons nous adapter aux jours qui raccourcissent et il est courant que la fatigue visuelle apparaisse. Fini la farniente, les petites siestes, la routine du quotidien est de retour avec les longues heures passées devant les appareils numériques et la paperasse. Les écrans, le travail de proximité peuvent affecter la vue mais pas seulement ; en effet votre vision peut aussi être affaiblie après l’été si aucune précaution n’a été prise face au soleil (casquette, lunettes de soleil…)

fatigue visuelle au travail

Quelles sont gènes visuelles lors de la reprise?

La fatigue visuelle et la sécheresse oculaire sont les atteintes les plus courantes se produisant après plusieurs heures devant l'ordinateur.

Fixer longtemps l'écran de l'ordinateur réduit le clignement et ainsi la production de larmes engendrant un dessèchement oculaire, la sensation de sable dans les yeux...

La fatigue visuelle est générée par un effort abusif des muscles des yeux sur une longue période. Nous pourrions comparer cet effort à un marathon, dans ce cas nous comprenons bien que nous puissions être fatigué! La fatigue visuelle se manifeste par des démangeaisons oculaires ou des sensations de brûlures. Souvent les yeux rougissent et la vision devient floue. A cela s'ajoutent régulièrement des maux de tête, des douleurs cervicales, des vertiges.... 

Quelques conseils pour éviter la fatigue oculaire

Voici quelques suggestions pour mieux appréhender la reprise du travail et la fatigue visuelle :

  • Placez votre écran à une distance correcte en vérifiant qu'il soit à la hauteur de vos yeux.
  • N'hésitez pas à augmenter la taille de la police, vos yeux feront moins d'effort
  • Prenez une pause sans portable en regardant le plus loin possible, profitez-en pour boire un café, un thé, faire du yoga des yeux 
  • Clignez régulièrement des yeux, hydratez vos conjonctives avec du sérum physiologique pour éviter la sécheresse et ne vous frottez pas les yeux.
  • travaillez dans un lieu clair avec la lumière naturelle.
  • Programmez un examen visuel chez votre ophtalmologue, la fatigue visuelle peut être un signe de presbytie.
  • Portez des lunettes anti-lumière bleue équipées de verres de repos pour les emmétropes ou avec la correction adéquate en fonction de vos besoins.

 

La rentrée de la fatigue oculaire

La rentrée arrive et vos yeux sont déjà fatigués !

Pourquoi?

Les lumières se suivent et ne se ressemblent pas : après le plein de vitamine A au soleil arrivent les rayons de la lumière bleue émis par votre ordinateur, smartphone et autres appareils numériques. 

La lumière bleue, tout le monde en parle; elle est présente partout ! Tout d'abord dans la lumière naturelle émise par le soleil, dans ce cas une exposition "normale" est vivement conseillée pour ses effets bénéfiques pour l'humain. La lumière dite "bleue-turquoise" aide à l'endormissement, au bon fonctionnement du rythme circadien... A contrario la lumière "bleue-violette" joue le rôle inverse et à des actions néfastes sur vos yeux.

Après de bons bains de soleil, vous voilà face aux écrans, aux LED qui émettent une grande quantité de rayons bleus-violets. Cette exposition associée à la faible distance de visualisation des différents supports engendre de la fatigue oculaire ainsi que de nombreuses gènes :

  • yeux qui brûlent, yeux secs
  • vision floue
  • lésions rétiniennes chez les enfants
  • difficulté de concentration
  • maux de tête, maux de cou....

rentrée et fatigue oculaire

 

La solution? Des lunettes anti-lumière bleue

Après les lunettes de soleil les lunettes de repos anti-lumière bleue sont la solution. La lumière bleue étant partout elles sont l'accessoire indispensable pour diminuer les effets nocifs des écrans. De nombreux ophtalmologues comme le docteur Jean Leid préconise le port de lunettes anti-lumière bleue afin de protéger et préserver vos yeux, celles-ci absorbent près de 30% des rayons bleu-violet et 100% des UV.

Les opticiens Varionet vous propose des lunettes anti-lumière bleue Cool blue sans correction pour les plus jeunes ou des lunettes de lecture avec un anti-reflet anti-lumière bleue pour les presbytes 

lunettes lumière bleue relax

 

 

A bientôt!