Juste ajouté : Quantité Total Sous-total Livraison incluse en France Continuez à faire vos achats Panier En cours d'ajout... Merci! Epuisé Non disponible

Comprendre et soigner un traumatisme cornéen

Le traumatisme cornéen

Le traumatisme cornéen est un des principal motif de consultations chez les médecins ophtalmologues aux urgences. Les bricoleurs et jardiniers du « dimanche » ne se protègent généralement pas les yeux avant de travailler et sont les premiers concernés par le traumatisme cornéen. Il y a également ceux qui descendent les pistes de ski sans lunettes, ceux qui reçoivent un coup de poing dans l’arcade et les imprudents qui débouchent une bouteille de champagne, les incidents de paint-ball... tout autant de situations qui provoquent un choc oculaire et qui abîment la cornée.

Les symptômes d’un traumatisme cornéen

La douleur est souvent immédiate et très intense, c’est cela en général qui informe l’individu et le mène à l’hôpital ou chez un docteur. Cependant il peut arriver que la douleur intervienne plusieurs heures après et souvent la nuit comme par exemple lors d’une brûlure aux ultra-violets. Dans ces cas-là il est important d’aller au CHU le plus proche afin d’avoir un avis médical précis et être soigné par un expert en ophtalmologie.

La prévention du traumatisme cornéen

Pour se protéger sa cornée, ses yeux et protéger également sa vue il y a des gestes simples comme le port de lunettes de sécurité ou lunettes de bricolage lorsque l'on pratique ses activités. Ces lunettes de protection existent en lunettes à votre vue, en lunettes solaires et lunettes sans correction. Pour ceux qui sont au ski il y a les lunettes de soleil de préférence avec des verres polarisants. Pour une éclipse solaire il existe des verres spéciaux catégorie 14 qui permettent de protéger vos yeux.

Les différents traitements pour guérir un traumatisme de la cornée

S’il s’agit d’un corps étranger « classique » ; Poussière, grain de sable … Il suffit de rincer ses yeux à l’eau froide.

S’il s’agit d’une éclaboussure par un produit chimique il faut rincer l’œil avec du sérum physiologie pendant au moins 15 minutes puis consulter un ophtalmologue par la suite même si vous n’avez aucune douleur.

Après une brûlure physique il ne faut rien faire tout seul il faut immédiatement aller au CHU pour être pris en main par un expert. 

Si vous venez de recevoir un choc (coup de poing) il ne faut pas rincer l’œil ou le toucher il faut le fermer et également aller consulter un docteur.


Dans les plus graves des cas il existe une greffe de la cornée !

 

 

Protégez-vous des allergies oculaires !

 

  • Qu'est-ce qu'une allergie oculaire?

L’allergie oculaire est une réaction anormale qui se passe au niveau de l’œil. Lors du contact avec une substance souvent étrangère. Il s’agit d'une réaction excessive si bien que l’on parle "hyper sensibilité" mais attention ce n’est qu'une allergie temporaire qui se déclenche généralement au printemps.

  • Qu'est ce qui provoque cette allergie?

Les cas les plus fréquents sont dus au pollen ; c’est pour cela que le phénomène allergique se déclenche au printemps car les fleurs, les arbres fleurissent.

  • Quels sont les signes de cette allergie?

Les signes de cette allergie sont :

- les yeux qui gonflent

- les yeux qui grattent

- les yeux qui pleurent

  • Quelques conseils ...

- Fermez les fenêtres de votre domicile.

- Utilisez des humidificateurs ou des climatiseurs.

- Lavez-vous les mains régulièrement et essuyez-les avec une serviette en tissu.

- Dès que vous rentrez chez vous, prenez une douche et changez de vêtements car le pollen s’infiltre partout !

- Portez vos lunettes de vue ou des lunettes de soleil pour vous protéger du pollen.

- Ne vous approchez pas des parcs et jardins fleuris (éviter les arbres en fleur).

 

  • Et pour les porteurs de lentilles ?

Si vous portez des lentilles de contact. Il est très important de suivre les indications de nettoyage recommandées par votre opticien pour éviter toutes sortes de risques. En effet un œil porteur de lentilles est plus sensible aux rougeurs et irritations oculaires.

- Alternez l’utilisation des lentilles avec des lunettes de vue.

- Portez le plus souvent possible des lunettes de soleil sur vos lentilles.

- Évitez de TOUCHER ou de FROTTER vos paupières avec vos mains.

- Ne portez pas le maquillage dans l’œil.

- Ne portez pas d’autres lentilles que celles que vous a prescrites votre opticien.

- Si vos yeux vous grattent retirez immédiatement les lentilles.

Les aliments et notre vision



Une bonne nutrition pour une bonne vision

Bien manger est essentiel pour bien voir. En effet certains nutriments comme les vitamines et les minéraux nous aident de façon naturelle à protéger notre vision des effets irréversibles liés de l’âge. Grâce à une bonne nutrition les risques de perte de la vision sont considérablement réduits.

Les aliments amis de nos yeux

La vitamine A, indispensable à la rétine
• Œufs
• Beurre
• Viande
• Tomates
• Abricots
• Poivrons

- Le bêta- carotène, antioxydant précurseur de la vitamine A
• Carottes
• Abricots
• Patates douces
• Mangues
• Papayes
• Tomates

- La vitamine C protège la cornée et le cristallin de l’oxydation et aide à prévenir la cataracte
• Agrumes
• Légumes à feuilles vertes
• Choux

- Lutéine et zéaxanthine, des composants de la macula contre la cataracte et la DMLA
• Fruits et légumes jaunes, oranges ou verts

- Les oméga-3, pour entretenir la rétine et contre la sécheresse oculaire
• Poissons

S’exposer au soleil pour pas que nos yeux manquent de vitamine D

Même si certains aliments possèdent de la vitamine D il est important de sortir et de s’exposer au moins 15 minutes par jour au soleil. Les UV permettront à vos yeux de ne pas manquer de cette vitamine essentielle. Si vous avez des enfants incitez les à jouer dehors et à s’exposer au soleil (attention à la sur-exposition!).

Conclusion sur ce qu’il fait du bien à nos yeux

Pour avoir de beaux yeux en bonne santé, il est important de manger varié et équilibré sans oublier les fruits et les légumes porteurs de nombreuses vitamines. Pour protéger sa vue il faut également soustraire deux composants : La fumée de cigarette ainsi que les rayons du soleil, donc évitez de fumer et portez des lunettes de soleil pour protéger vos yeux d’un vieillissement précoce.

28 avril, 2017 par Varionet Blog

Le troisième oeil

« Jamais deux sans trois »

 

 

La vision binoculaire de l’homme est l’une des plus perfectionnée du monde animal. Pourtant le système des 2 yeux n’a peut-être pas toujours guidé la vue des humains. Comme tous les vertébrés, nous possédons une épiphyse ou glande pinéale située entre les deux hémisphères du cerveau qui a la taille d’un petit pois.
D’après certains savants, cette épiphyse serait tout ce qui reste du troisième œil de nos lointains ancêtres aquatiques qui se serait calcifié. Il est possible que ce troisième œil dépourvu d’utilité ait acquis au fil du temps des fonctions sécrétrices. Cette glande sécrète les hormones régulant les rythmes circadiens (horloge biologique).
Ce troisième œil existe toujours chez certains animaux. Cette épiphyse se développe vers l’avant pour former un œil médian et unique dans le cas du requin ou des batraciens. Chez le lézard, il s’agit d’un œil perfectionné avec 5 couches de cellules rétiniennes et une macula.
Outre ces notions biologiques, le troisième œil a une dimension ésotérique. On le retrouve dans de nombreuses civilisations orientales (bouddhiste, taoïste…), il est le centre psychique d’autres organes et permettrait la méditation.


Pour Descartes, au XVII° siècle, il est « le siège de l’âme »

Problèmes visuels : les premiers signes

La vue est l’un des 5 sens qui régissent la vie humaine, c’est pourquoi il est important de prendre soin de nos yeux et d’apprendre à reconnaître les divers problèmes de vision et leurs symptômes induits. Voici quelques conseils pour vous aider à détecter ces différents signes.

 

La vue évolue tout au long de la vie et des troubles visuels peuvent apparaître à tout âge. En conséquence, un contrôle et la surveillance de l’acuité visuelle et des annexes oculaires sont nécessaires.

  • Si votre vision de loin est floue ou vous avez tendance à plisser les yeux pour regarder au loin et vous approchez votre feuille pour lire ou écrire, vous êtes certainement myope. Ce défaut visuel est souvent diagnostiqué durant l’enfance ou l’adolescence.
  • Si vous souffrez de maux de tête et avez des difficultés à lire longtemps, vous souffrez de fatigue visuelle par contre vous voyez sans difficultés au loin, vous êtes surement hypermétrope ou astigmate.

Ces 3 amétropies (défauts visuels) peuvent être décelés quel que soit votre âge.

 

  • Vers 40-45 ans, apparaît la presbytie lié au vieillissement naturel de l’œil, vous avez des difficultés à lire votre journal, toutes les activités de vision de près deviennent difficiles, vos bras deviennent trop courts ! 

De façon générale, dès que vous avez le sentiment de tension, de lourdeur ou d’inconfort au niveau des yeux, il se peut que vous ayez un problème visuel. D’autres symptômes peuvent se manifester comme des sensations de brûlures, des démangeaisons ou irritations du blanc de l’œil ou des paupières.

 

Ces gènes peuvent être ponctuelles mais si elles durent et deviennent gênantes dans votre quotidien, consultez un professionnel de la vue, ophtalmologue, optométriste, opticien. Celui-ci vous prescrira des lunettes de vue ou des lentilles de contact pour corriger une amétropie, des séances de rééducation (orthoptie) pour corriger un défaut de convergence.

CORPS ETRANGER DANS L’ŒIL, QUE FAIRE?

 

La présence d’un corps étranger dans l’œil est une chose courante. Que ce soit lors d’une promenade à pied, à vélo, en faisant du sport ou simplement du shopping nos yeux sont exposés à la poussière et de nombreuses autres particules qui peuvent finir par franchir la barrière naturelle des cils et paupières pour irriter l’œil.

C'est pourquoi suivant nos activités il est nécessaire de porter des lunettes de soleil ou des lunettes de protection à titre préventif.

L’œil, par sa nature, s’auto-nettoie avec les clignements palpébraux qui sont en moyenne de 24 par minutes. Ces clignements hydratent et lubrifient la surface du globe oculaire et évitent ainsi certaines irritations. Cependant suivant le corps étranger présent dans l’œil cela ne suffit pas à calmer les sensations d’irritations et d’inconfort causés ; il est dans ce cas nécessaire de consulter un ophtalmologue qui ôtera ce corps étranger et prescrira éventuellement un collyre adapté.

 Voici quelques conseils en attendant de voir votre médecin :

  • Il est important de ne pas se frotter l’œil ou les yeux, cela peut être douloureux et empirer la situation. En effet une simple poussière ferreuse peut se planter dans la sclère et rouiller !
  • Demander à une tierce personne d’examiner votre œil ; ATTENTION à avoir les mains propres.
  • Mettez-vous dans un lieu bien éclairé.
  • Regarder de bas en haut et de droite à gauche pour faire bouger l’objet qui ira se loger dans un canthus (coin de l’œil) il sera alors plus facile de l’enlever, valable surtout pour les insectes, moucherons…
  • Lavez l’œil avec une solution saline, sérum physiologique.

Après avoir retiré le corps étranger de l’œil, la personne atteinte ressentira un inconfort, une gêne durant un certain temps ; heureusement ce sentiment disparaîtra rapidement.

Si ce n’est pas le cas, consultez un médecin !

13 janvier, 2017 par Varionet Blog
//